AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

La ville [PV Ruine des Rêves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: La ville [PV Ruine des Rêves] Sam 26 Oct - 15:25

Le soleil était rayonnant, ses rayons jaunes éblouissants sublimaient mon pelage. Je marchais, près de ce que les Bipèdes appelaient une fontaine. De l'eau en jaillissait étrangement, aucun chat ne savait comment. Je m'allongeais sur un massif de fleurs colorées, respirant ces odeurs délicieuses et familières. Ma maîtresse avait l'habitude de planter ce genre de plantes chez elle, et ça me plaisait beaucoup. J'avais même appris quelques noms de fleurs, tels que jonquilles, hibiscus, ou encore roses. Je vis que les gens me regardaient, comme d'habitude, toujours étonnés par ma beauté presque irréelle. Fermant les yeux, je m'apprêtais à faire un somme, parmi la ville fleurie.  
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Sam 26 Oct - 23:08

Il ne faut qu'ils te voient, les bipèdes peuvent te faire du mal, tu le sais, fais attention, ouvre l'oeil. Doucement tu files à travers leurs nids, tu espères que personne ne te verras, tu veux être le plus discret possible. Tu es un peu trop éloigné du clan de l'ombre, ce n'est pas bien, tu cours un grave danger si tu fais de faux mouvements, de mauvais choix. Tu dois vite terminé l'expédition, chercher des chats susceptibles d'être une source de danger, tu dois les éliminé. Enfin c'est toi qui t'es imaginé ceci, personne ne t'as jamais demandé de faire une chose pareil, tes troubles de personnalités reviennent te hanter. Tu ne dois pas te laisser emporter, tu ne dois pas être faible, il ne faut pas que la folie revienne, tu dois la contrôler, être sage pour une fois, sinon tu es mal barré. Ouvre l'oeil, avance doucement, regardes autour de toi avant de faire un mouvement. Tu n'arrives pas à décerné l'odeur d'une félin, les fleurs multicolore de cet environnement parfument l'air, te rendant insensible, rendant ton odorat inefficace. Pourtant tu ne pas déçut, ce n'est pas une défaite. Tu révèles la tête, chercher, tu n'as pas finit ton travail, tu as déjà tué, ta patte blanche taché de sang le prouve, tu es un criminel. Tu t'en fiche de toute façon, c'était pour la bonne cause, mais fait attention, tous les chats de ce quartier ne sont pas méchant, ne tue pas des innocents, cela risque de te retomber dessus.
Il y a beaucoup trop de bipèdes ici, ça en devient vraiment insupportable, tu dois tout faire pour ne pas te faire attraper par leurs sales pattes maladroites. Tu regardes autour de toi rapidement.
Une sorte de grande construction en pierre ou de l'eau sort encore et encore, on ne sait comment. Tu hausse les épaules, tu t'en fiche en peu de cet objet tellement étrange. Tu regardes encore, des arbres, de longues planches en bois, verte, ou les deux pattes s'assoient. Personne ne t'as vu, pourtant ton pelage noir sous le soleil est tout ce qu'il y a de plus visible. Tu parcours de tes yeux bleus profond le paysage habité par les museaux plats. Pas de chat ici.
Tu trottines, tu finiras par en trouver un, tu en es sur, ils doivent bien se caché quelque part par ici. C'est un endroit parfait pour se dorer au soleil. Il fait tellement chaud...tu soupires, tu n'en peux plus, il faut que tu ailles te mettre à l'ombre, il parait que le noir capte les rayons ardent de l'astre journalier.
Ton regard se pose sur une créature blanche, un chat, tu en est sur, les bipèdes le regarde. Tu le fixe, tu l'identifies, il n'a pas l'air dangereux. Son pelage est comme la neige, il est immaculé. Mignon. Tu n'es pas comme les autres, les chats femelles ne t'intéresses pas, tu aimes les mâles toi, tu as tendance à tombé amoureux d'eux. Bon ce n'est pas ton genre de félin, non les blanc ne sont pas tes préférés. Il a l'air de se croire beau. Narcissique. Tu le toises, tu attends que son regard rencontre le tien. Dans tous les cas, s'il à un minimum d'intelligence il saura que tu n'es pas un chat domestique, mais un chat de clan. Tu dois resté sur tes gardes, le danger est partout, essayes cependant de ne pas tué.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Dim 27 Oct - 13:03

Baillant et m'étirant, je me réveillais. Mes yeux se posèrent sur un chat au pelage noir ébène, le soleil l'illuminait. Ses rayons étaient toujours éblouissants, il devait avoir chaud, avec ce temps. Ses yeux étaient d'un bleu profond, évoquants un passé douloureux. Une de ses pattes était blanche, tâchée par du sang. Frappé d'horreur, je reculais. Qu'est-ce que ce chat allait faire à ma pauvre peau? Il n'avait pas l'air d'un chat de la ville, le sang et son odeur le prouvaient. C'était sûrement un chat de Clan. Les chats sauvages étaient-ils donc tous pareils ? Le chat me regardait. Qu'avait-il derrière la tête? J'avais peur ...

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Dim 27 Oct - 18:56

Le félin blanc se réveilla, se leva, s'étira. Mignon. Tu le fixais toujours, tes yeux bleus posé sur lui. Il ne mit pas tellement de temps à te repéré, mais il semblait qu'il avait peur, tu souris, tu aimes qu'on te craignes. Il doit se demandé ce qu'il te prend, mais tu t'en fiche de ce qu'il se demande, tu le fixe. Tu adores qu'on te fixe avec se regard ou la peur défile, tu aimes tellement, ça t'excite. Tu gardes cependant cet air calme, tu ne bouges pas, tu laisse ton regard glacial l'examiné, repérer ses faiblesses, le danger qu'il peut être. Bof, il à l'air inoffensif et stupide, mais les apparences sont tellement trompeuses. Tu t'interroges, tu n'arrives pas à te concentré, il y a trop de bipède ici, c'est stressant. Tu te déplaces un peu à couvert, il ne faut qu'ils te voient, tu es paranoïaque tu le sais, mais pour l'instant tu ne peux rien contre tes troubles psychologique, acceptent les, cela t'aideras peut être. Ton amnésie ne te facilites pas la tache, mais bon tant pis, maintenant qu'elle est là, faut faire avec.
Tu avances vers lui, maintenant qu'il a t'as vu, c'est trop tard. Les chats domestiques, tous des peureux, lui y comprit, ça doit bien être le chachat à sa maitresse.
Souris démasquée!
Tssss! Pathétique! Tu passes rapidement devant les deux pattes qui te regardes. Tu commences à stresser de plus en plus.
Ils se lèvent et te suivent, mince. Tu files dans les buissons. Tu grimpes à un arbre, tu sautes dans d'autre buisson, passe sous leur objet vert, contourne le jet d'eau, et tu te retrouves derrière le matou blanc. Tu souris, tu attends, tu regardes sont dos, tu grimaces, tu vas lui faire une de ses peurs, enfin tu espères.

-Tu cherches quelqu'un?

Un ton ferme, dur mais amusé, tu espères qu'il va sursauté, tu as besoin de rire un peu, de ressentir un peu la joie, d'être un minimum heureux. En tout cas tu as semé les museaux plats, ils ne reviendront pas t'embêter ces cervelles de souris écrasé. Tu espères qu'il ne fuira pas, ça te donnerait encore plus envie de tué, hors mieux vaut que tu restes sage.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Lun 28 Oct - 9:40

Sous mes yeux horrifiés, le chat noir aux yeux mauvais courait dans tous les sens, échappant aux jets d'eau de la fontaine, aux cris et aux petits de Bipèdes amusés. Quelques secondes après, je sentais sa présence derrière moi. Pétrifié, je n'osais plus bouger d'un poil. Ma gueule était entrouverte, telle une proie innocente qu'on avait pris en surprise. Puis il articula d'une voix ferme :

-Tu cherches quelqu'un?

Après quelques secondes de silence, de peur pure, je me retournais. Doucement... Il devait être un peu fou, ce chat-là. Son regard était... bizarre... il voulait obtenir quelque chose. Ma peau, peut-être ? Je repoussais cette idée et répondit, essayant de prendre un ton fier, comme je le faisais souvent :

Non, dis-je en bafouillant lamentablement. Je ne cherche personne. Que me veux-tu, d'abord ?

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Lun 28 Oct - 10:22

Il se retourna lentement, il avait peur, c'était tellement pitoyable....Il essaya de se rattrapé en articulant:

Non. Que me veux-tu, d'abord ?

Il bafouilla lamentablement, quel.....Rah! Les chats domestiques sont tous de gros peureux à ce point? Oui là c'est sur, ce n'est pas un danger, c'est même loin d'être un danger, il est tellement peureux qu'il n'oserait jamais attaqué un chat de clan, il n'oserait jamais touché un chat de clan. Il est faible, les bipèdes l'ont rendu peureux, craintif des chats étrangers. Au final tu aimais bien ta liberté. Heureusement les fleurs te faisais un peu d'ombre car franchement tu commençais à mourir de chaud, tu regardas derrière toi pour voir si les deux pattes ne venait pas t'attraper, tu n'avais pas envie de te transformé en chat trouillard comme le matou blanc immaculé. S'était-il déjà battu contre un autre chat ou dormait-il toute la journée? L'espionner....peut être que tu pourrais l'espionner, comprendre ses habitudes, sa vie, mais s'il te voyait il aurait certainement une crise cardiaque. De toute façon tu t'en foutais de la mort des autres, tu n'es pas égoïste mais ton clan te préoccupe plus que tout. De plus comme tu es malade tu es tendance à faire de mauvaises choses tel faire souffrir sans réussir à te contrôlé.
Rester calme, tu dois rester calme, tu ne dois pas lui faire de mal, tu es venu en paix. Tu ferais mieux de lui répondre rapidement, car le silence lourd et pesant qui plane au dessus de vous peut le stresser encore plus. Tu regardes rapidement le ciel espérant voir de gros nuages noirs signalant l'arrivé de la pluie, mais non il n'y avait rien. Seulement une étendue d'un bleu pur, ou un astre brûlant trônait, illuminant la terre de ses chauds rayons. Tu soupires, mais malheureusement un rictus sadique s'étire sur ton visage, tu ne veux pas qu'il panique car tes intentions ne sont pas mauvaises pour l'instant.

-Rien du tout. Je repère le danger pour mon clan afin de l'éliminer. Pensant que tu pourrais représenter une menace je viens t'examiner. Tu me vois ensuite, alors je viens.

Ta voix trahis ta folie, elle est tellement perceptible, mais tu parles toujours sérieusement, avec ce même ton ferme. Tu le fixe, ton regard à trouvé une proie et il n'est pas prêt de la lâcher tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Lun 28 Oct - 11:38

- Rien du tout. Je repère le danger pour mon clan afin de l'éliminer. Pensant que tu pourrais représenter une menace, je viens t'examiner. Tu me vois ensuite, alors je viens, dit-il d'une voix embrumée de folie, mais qui restait dure.

Il me regardait, droit dans les yeux, comparé à lui je n'étais encore qu'un chaton. Je n'avais encore que 6 lunes, mais -c'était ma mère qui me l'avait dit- j'étais déjà intelligent comme 3 chats réunis. Je fixais aussi le chat noir. J'avais arrêté de trembler. C'était une épreuve de parler à un chat de ce rang, et j'étais heureux de parler enfin à un chat de Clan. Ma voix ne tremblait plus quand je dis :

- D'accord, je pense mieux comprendre maintenant. Je m'appelle Mystique.

Le chat noir me regardait toujours, il s'apprêtait à me répondre.

Regarde ici Mélo :
 

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Lun 28 Oct - 19:41

Le domestique peureux finit par calmer son stress et te répondre sur un ton joyeux, il ne bafouillait plus, il parlait normalement, il avait l'air heureux...Pourquoi? Tu ne pouvais pas répondre à cette question tu te demandais ce qu'il se passait, s'intéressait-il à toi maintenant? En tout cas c'était un chaton, il était petit...Tu es stupide de l'avoir prit pour un danger, mais toi aussi tu es minuscule, tu es petit, tu ne grandis pas, pourquoi? Tu ne sais pas, tu aimerais pourtant que tes os évaluent un peu...Tu ressembles à un apprenti. Ce n'est pas moche, pas du tout même, juste étrange, tout le monde croit que tu as douze lunes alors que tu en as beaucoup plus. Tu n'as jamais fait ta poussé de croissance, tu l'attends pourtant depuis des années, tu espères qu'un jour tu grandiras un peu, tu en as marre d'essuyer les moqueries sur ta taille, d'ailleurs des moqueries qui te rende fou et te donne envie de tuer, de faire le mal. Les apparences trompent tellement, quand on ne te connais pas tu ressemble à un chat perdu, faible, frêle sans défense, alors quand fait tu es un vrai monstre et la puissance ce n'est pas ce qu'il te manque. C'est un avantage en même tant, heureusement que les autres jugent trop vite, tu peux les prendre par surprise.

- D'accord, je pense mieux comprendre maintenant. Je m'appelle Mystique.

Tu hoches la tête, Mystique, c'est bien un chat domestique ça. Bof pourquoi l'ignoré? Tu peux encore resté encore un peu...tu peux t'amusé, au camp tu vas t'ennuyer, surtout que tu n'as pas du tout envie de chasser, alors resté un peu ici avec ce chaton est un passe-temps parfait. Mais sache qu'à la fin de votre discussion tu ne dois pas le tué mais le laisser en vie. Tu finis par lui répondre sur le même ton:

-Tant mieux chaton. Je réponds au nom de Ruine des Rêves. Lieutenant de l'ombre.

Tu le toises, sans rien ajouter de plus, il n'est pas dangereux, lui révélé ton identité ne se retournera pas contre toi. Tu doutes quand même, tu es tout de même un peu peur. Tu attends, espérant qu'il ne s'enfuit pas, tu n'as aucune envie d'avoir des problèmes pour "meurtre de chat domestique".

(pas de problème, rp à ensemble ça me va Wink )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Mer 30 Oct - 14:08

Le chat noir avait hoché la tête avant de répondre :

- Tant mieux chaton. Je réponds au nom de Ruine des Rêves. Lieutenant de l'Ombre.

Je m'étais senti blessé lorsqu'il m'avait appelé "chaton". Je n'avais plus besoin d'une mère! Un jour, Mirabelle, une chatte du voisinage, m'avait appris que quatre Clans existaient dans la forêt. Le Tonnerre, Le Vent, La Rivière, et l'Ombre. Elle m'avait aussi informé qu'à notre âge on devrait être apprentis. Fougueux et plein d'entrain, animé par l'important rang du si petit chat noir, je répondis :

- Je ne suis plus un chaton. Moi, j'ai décidé de rejoindre un Clan !

Le chat noir sembla perplexe, il ne pensait peut-être pas qu'un chat domestique de mon âge pourrait vouloir rejoindre la forêt. Eh si ! Moi, je le voulais plus que tout. C'était sûrement mon plus cher désir.

Regarde encore ici Mélo :
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Mer 30 Oct - 21:01

- Je ne suis plus un chaton. Moi, j'ai décidé de rejoindre un Clan !

Tu restes perplexe un moment, ce chaton domestique voulait rejoindre un clan? Il était complètement fêlé! Lui! Ce peureux complètement paumé! Il avait un problème, il s'imaginait une trop belle vie dans les clans, quel imbécile lui avait parlé des clans comme si s'était le Paradis? Puis tu éclates de rire, ça t'amuse de voir à quel point les petits chats de son genre veulent à tout prix allé se risquer dans la forêt. Il ne tiendrait pas, il ferait mieux de resté avec ses bipèdes, il aurait des problèmes sinon. Tu réussit à te calmer et tu le fixe, tu a encore envie de rire mais tu te retiens, il faut pas que se moquer de lui, aller calme toi. Tu soupires, tu baisses la tête, tu la relève, tu la baisse de nouveau, tu as du mal à te retenir. Ça te surprends c'est tout, tu le trouve étrange ce chaton. Peut être dit-il vrai, mais quel clan veut-il intégré? Tu finis par lui répondre:

-Toi! Rejoindre un clan?! Tu es complètement fêlé! M'enfin...Dans quel clan veux-tu aller? Qu'est ce qui t'attire dans la forêt? Tu sais y'a des fous, j'te conseil de rester avec tes bipèdes.

Tu lui donné un coup sur la tête avec ta queue avant de l'enrouler autour de tes pattes. Tu te demandes pourquoi il est tant attiré, tu te poses tellement de questions, de toute façon il finira bien par te répondre, ça t'éclairera un peu. Parce que personnellement tu ne trouve pas ça logique, mais rien n'est logique....Bon aller tu attends, c'est tout. Mais imaginons que le domestique blanc se retrouve face à face avec un taré comme toi, comment va-t-il s'en sortir? Il n'a absolument aucune chance. M'enfin tu ne ressens rien pour lui, tu t'en fiches un peu de ce qu'il devient s'il décide de partir en exploration de la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Ven 1 Nov - 16:16

Après ma déclaration, Ruine des Rêves se mit à pouffer. Il se moquait de moi. Crotte, alors. Je voulais faire bonne impression, et on se moquait de moi. Je commençais à me lasser de ce chat, car finalement il n'avait pas beaucoup d'importance. Je m'apprêtais à m'en aller lorsqu'il me dit :

-Toi! Rejoindre un clan?! Tu es complètement fêlé! M'enfin...Dans quel clan veux-tu aller? Qu'est ce qui t'attire dans la forêt? Tu sais y'a des fous, j'te conseille de rester avec tes bipèdes.

Après ce, il me donna un coup de queue sur la tête et s'assit. Il avait l'air de se poser des questions, et j'étais gêné qu'il aie toujours un sourire moqueur au coin des lèvres. Je commençais à ressentir en lui un défaut qui ne se voyait pas au départ. De la folie ? Etait-il psychopathe? Si c'était le cas, il le cachait bien. Cela expliquerait aussi sa patte en sang. On aurait dit un tueur... " de gibier " , me disais-je pour me rassurer. Mais étais-je son gibier ? Je déglutis avant de répondre :

-Ce qui m'attire, c'est votre liberté. Cette vie presque impossible. Je veux tout savoir des lois de votre code secret... Vous, au moins, vous pouvez chasser. Vous êtes loyaux à un Clan, vous servez à quelque chose. Moi, j'appartiens à mes Bipèdes, et c'est ça qui me déplais. Je voudrais pouvoir, comme vous, courir dans la nature sauvage! Le problème, c'est que... je ne sais pas dans quel clan j'irais...

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Sam 2 Nov - 15:36

-Ce qui m'attire, c'est votre liberté. Cette vie presque impossible. Je veux tout savoir des lois de votre code secret... Vous, au moins, vous pouvez chasser. Vous êtes loyaux à un Clan, vous servez à quelque chose. Moi, j'appartiens à mes Bipèdes, et c'est ça qui me déplais. Je voudrais pouvoir, comme vous, courir dans la nature sauvage! Le problème, c'est que... je ne sais pas dans quel clan j'irais...

Tu prends un air sérieux, calme, c'est stupide tout simplement, il ne peut pas venir, il périra, c'est obligé, il mourra certainement, ce serait trop dur pour lui qui toute sa vie à vécut chez les bipèdes. Tu te demandes quand cette envie lui à prit...Tant qu'il est avec ses bipèdes tout ira bien pour lui. Tu dois te contrôlé, ne pas lui arracher les yeux, tu ne dois pas être méchant, tu ne dois pas faire de mauvaises actions, tu dois parler avec lui, l'écouter, lui conseiller, lui expliqué pour les clans. Tu ne dois faire une bonne action pour cette fois, essaye au moins, concentre toi, fais tout pour préserver ton calme, ne sombre pas, ne stress surtout pas. Tu lui répond sur un ton dur, sérieusement, tu ne blagues pas avec ce sujet:

-C'est difficile la vie de clan. D'abord il faut que tu choisisses un clan sinon tu ne t'y retrouvera jamais. Il y a beaucoup de chose à apprendre, puis ce n'est pas sur qu'on t'accepte. Je te dis la vérité, prend le comme tu veux. Je ne sais pas si tu seras malheureux ou pas, les bipèdes finiront pas te manquer.

Tu sais très bien qu'il pourrait être très malheureux et s'il quittait le clan dans lequel il voulait allé se serait très très mal vu et il ne serait peut être plus jamais accepté dans l'un des clans, là il serait encore plus malheureux, il ne tiendrait surement plus. Il ne devait pas prendre des décisions comme celle-ci aussi vite. Peut être réfléchissait-il depuis pas mal de temps? Tu ne peux pas savoir, tu ne sais rien sur ce chat, il faut qu'il te donne un peu plus d'information, il faut absolument que tu l'évalues.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Dim 10 Nov - 15:52

Le rp est dedans :
 

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Mer 20 Nov - 17:56

Le petit chat blanc se mot à énervé, ow! Que c'est choux, petit chaton se met en colère, il croit qu'en faisait ainsi il parviendrait à faire quelque chose? Non. Une grimace se dessine sur ton visage, tu sens la folie pénétré chaque parcelle de ton corps, tu la sens se déversé en toi. Tes griffes s'enfoncent le plus possible dans la terre meuble, laissant de grosses traces. Tu serres les crocs, tu dois te retenir, tu ne dois pas faire le mal, tu n'as pas le droit, tu ne dois pas faire de bêtises. D'ailleurs ce chat, petit, il commence à avoir peur, il te regarde, ces yeux ou la peur peut se discerner te fixe, il semble terrifié.

-Sang.

Le seul mot qui sort de ta gueule, ce mot à glacé le sang, effrayant. Tu fais en sorte qu'il résonne dans sa tête, lui qui parlait de liberté tout as l'heure, lui qui s'énervait et pleurnichait, le voila plus intimidé que jamais. Tu es satisfait, tu es même heureux de ce que tu as fait. Plantant tes yeux d'un bleu ou la cruauté navigue, tu bandes les muscles, puis poussant avec tes pattes arrières tu te jette sur le chaton blanc. Avec rapidité et force tu le plaques au sol, l'empêchant de se relever, l'empêchant de bouger, l'immobilisant. Tu ne comptes pas lui arracher les yeux, non, tu ne dois pas faire couler le sang, du moins pas tout de suite. Concentre toi, résiste, tu y arriveras. Avec un ton sérieux, froid, tu lui dis simplement:

-Sache que la liberté à toujours un prix.

Tu recules, te retournes, jetant un dernier coup d'oeil au chat blanc avant d'avancer vers ton chez toi, cette rencontre aura été bien apaisante, grâce à celle-ci tu as put passé le temps, mais maintenant il faut repartir, tu ne peux rester ici. Il ne faut pas abusé.
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Mer 20 Nov - 19:02

- Sang.

Ce mot était en trop, mes pupilles étaient dilatées. Je ressentais une émotion encore jamais vécue, moi qui était tellement courageux. Voilà que la raison m'abandonnait, ce qu'on appelle Peur m'envahit. Je perdais les moyens, et c'est ce que le chat voulait par dessus tout. Il s'était servi de moi.

Malveillant... Maléfique... Sournois... Tueur... Paranoïaque... Mais pas débile. Il savait bien ce qu'il voulait, quand il me plaqua au sol. Mes pupilles recouvraient tout l'espace de mes yeux. Je ressemblais bien à un chaton...

- Sache que la liberté à toujours un prix.

Il avait reculé, s'était retourné. Il me lança un regard froid, triomphal. Il repartit à toute allure. Je reprenais mon souffle. Il s'était moqué de moi, et la peur disparut, laissant place à de la honte et de la tristesse... Je pensais depuis toujours que ces chats-là étaient des chats bien. Mais apparemment je m'étais trompé sur leur personne. Je ressentais cette tristesse. Elle m'envahissait. Tout à coup je regardais les Bipèdes. Je les regardais autrement. Méchamment. C'était à cause d'eux tout ça. Je ne servais à rien, j'en étais sûr, et c'était à cause d'eux. Ils m'avaient emprisonné dans leur maison. Moi, le soir, je regardais par la fenêtre, cette forêt si proche, j'écoutais les bruits qui s'en échappaient, mais je ne pouvais pas y aller. Bipèdes. Ce mot devint tout à coup synonyme de lâches et de profiteurs.

Je bandais mes muscles et je sautais sur le premier Bipède que je trouvais. Je lui fit peut-être mal, mais je ressentis encore une fois la honte. Mes touts petits crocs ne devaient pas lui faire grande douleur. Une larme s'écrasa sur le sol, je courais, j'allais sûrement vouloir me rouler en boule dans mon panier et tenter d'oublier. Après tout, je n'étais qu'un chat domestique. Je le serais toujours. Domestique un jour, domestique... toujours.

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Ven 22 Nov - 12:37

fin?
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Sam 23 Nov - 9:16

Haha :
 

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
Invité
avatar
I am
Invité
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Sam 23 Nov - 11:59

Comme tu veux, faudrait faire un autre rp alors...
Revenir en haut Aller en bas
Fondatrice en béton ;D
avatar
I am
Etoile Cristalline
Féminin Messages : 307
Date d'inscription : 12/10/2013
Age : 15
T'es où ? : Devaaaant mon écran ♪

Votre chat
Âge (en lunes): 52 lunes
Description du physique/caractère:
Histoire du Chat:
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves] Dim 24 Nov - 10:44

Okay je verrouille, mais on fera un autre rp.

° ~~~~~~~~~ °







Merci beaucoup mes Rosy et Emy d'amour
♥️


Vos cadeaux sont géniaux, merci beaucoup à vous tous :
 

Revenir en haut Aller en bas
http://suistondestin.forumactif.org
I am
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: La ville [PV Ruine des Rêves]

Revenir en haut Aller en bas

La ville [PV Ruine des Rêves]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ville en ruine» Le plan du Centre-ville de PAP devrait être confié à des Haitiens» Haiti : Cazal une ville , une histoire» Pétion –Ville ; mairesse Ludie Parent ap danse kompas !» Les bandits dictent leur loi, au centre ville les autorités abdiquent
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des Clans STD  :: Archives :: RPs-